Guide alimentaire
Guide alimentaire | Bien manger | Produits céréaliers | Légumes et fruits | Viandes et substituts | Produits laitiers | Autres aliments | Équilibre energetique | Votre poids santé | Régime | Liens utiles


 

Régénérateurs cellulaires les viandes et substituts jouent un rôle essentiel dans notre équilibre alimentaire grâce à la quantité importante de matières grasses et protéines qu’ils procurent. Ils régénèrent les cellules et réparent les tissus. Ils fournissent vitamines, sels minéraux, tels que le fer, le zinc et le magnésium, indispensables.

 

Ce groupe d’aliment comprend : le poisson, les fruits de mer, les coquillages, la viande, la volaille, les légumineuses (par exemple les haricots secs, les lentilles, les fèves, le soja) le tofu, les œufs, les noix.

 

D’excellente valeur nutritive, les légumineuses sont riches en glucides et en protéines et permettent de remplacer la viande. Elles apportent une réelle sensation de satiété tout en conservant les vertus des protéines végétales et des multiples vitamines. Les protéines qui sont contenues dans la viande, le poisson et les œufs, d’origine animale sont cependant plus complètes dans le sens où elles possèdent les 8 acides aminés essentiels au fonctionnement du corps humain. Se complétant, il est conseillé d’en consommer l’une sans l’autre aux différents repas de la journée sous des formes variées enfin d’en tirer tous les bénéfices.

 

La viande doit se consommer de manière régulière. Pourtant elle a fait l’objet d’enquêtes qui la dénonçaient comme un aliment beaucoup trop riche et gras, particulièrement la viande rouge et la viande transformée (charcuterie, etc.). En revanche, la volaille et le poisson bénéficient d’une réputation de vecteur de bonne santé et il est conseillé d’en consommer à volonté. Malgré les controverses supprimer la viande de son alimentation peut entraîner des déséquilibres et des carences.

 

Pour une alimentation saine, ces produits favorisent la croissance, l’entretien et la guérison. Tous n’ayant pas le même impact, il est important de varier les apports, la viande étant par exemple plus riche en fer que le poisson. Le poisson est en effet riche en graisses insaturées et en acides gras oméga 3 moins nocif à la santé que la « graisse » de la viande rouge. D’où l’importante de varier son alimentation.

 

L’œuf, enfin, est une source notable de protéines, mais son jaune est très riche en cholestérol, à consommer avec modération donc si vous en êtes sujet.

 



Copyright Guide Alimentaire / Reproduction interdite sous peine de poursuites judiciaires.
En partenariat avec Régime alimentaire / Regime / Diabète / Vaincre le stress